« L’Udaf du Puy-de-Dôme participe au rassemblement départemental du secteur social, médico-social et sanitaire pour dénoncer l’abandon par les pouvoirs publics »

Pour la première fois, 150 administrateurs bénévoles et cadres de direction et d’associations du secteur social, médico-social et sanitaire dont l’Udaf du Puy-de-Dôme étaient rassemblés ce 28 septembre à 14h devant la Préfecture du Puy-de-Dôme à Clermont-Ferrand.

Les participants ont dénoncé l’abandon des salariés du secteur par les pouvoirs publics et la mise en danger des personnes en grande vulnérabilité accompagnées par les associations.

Ces mêmes associations ont décidé de poursuivre la mobilisation jusqu’au 7 octobre, date à laquelle ils seront reçus par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme et l’Agence Régionale de Santé.

Les associations ont également décidé de renouveler leur demande de rencontre auprès du préfet du Puy-de-Dôme et du Président de Clermont Auvergne Métropole pour demander :

  • Une équité salariale entre salariés du secteur associatif et du secteur public
  • Une égalité de traitement pour l’ensemble des salariés du secteur associatif dans le cadre du Ségur
  • La revalorisation des budgets de fonctionnement pour permettre aux établissements d’exercer leurs missions de manière qualitative dans un contexte de forte inflation

Ces revendications font suite aux décisions budgétaires récentes et aux revalorisations salariales issues du Ségur dont sont exclus un nombre important de salariés. Cette situation créé une incompréhension manifeste, tant pour les salariés que pour les structures employeuses en charge de l’accueil, de l’accompagnement, de la mise à l’abri, du soin, de la protection et du logement des personnes les plus fragiles.

Dans le Puy-de-Dôme, cette mobilisation est soutenue par 10 associations dont l’Udaf qui représentent à elles seules 3 000 salariés qui accompagnent chaque année plus de 12 000 personnes.